Prendre soin de notre maison commune exige une transformation radicale

15 juin 2016
par 
Elana Wright
La nouvelle encyclique sur l'environnement

 

Il y a un an, la publication de l’encyclique Laudato Si’. Sur la sauvegarde de la maison commune a provoqué un tournant dans le débat sur les changements climatiques. Depuis que le pape François a mis l’accent sur la justice écologique, les gens et les gouvernements conviennent de plus en plus de l’urgence d’intervenir sur la crise du climat. L’encyclique a suscité un dialogue entre les chefs de gouvernement, les universitaires, les leaders communautaires et les citoyens, qui se sentent inspirés par cet appel et veulent traduire ce message en action.

Cette semaine, six mois se sont écoulés depuis la conférence sur le climat de Paris (COP21), qui est arrivée à une entente mondiale sur l’action pour les changements climatiques, alors que 195 pays se sont engagés à réduire graduellement leurs émissions de combustibles fossiles.

Dans Laudato Si’, le pape François appelle à un changement transformationnel qui permettra à tous les êtres humains de vivre durablement dans la dignité. Cette transformation exige un changement radical de nos modèles actuels de production et de consommation. L’encyclique nous invite à mettre au premier plan les personnes les plus pauvres, celles et ceux qui ne sont pas responsables des terribles conséquences des changements climatiques et qui ont très de moyens pour y faire face.

Forum social modial 2016 logo

Au Forum social mondial, qui se tiendra à Montréal du 9 au 14 août 2016, Développement et Paix, en collaboration avec la CIDSE, organisera une table ronde intitulée Laudato Si’: un appel au changement. Cette table ronde veut appuyer le changement de paradigme en vue d’un monde juste et durable; elle offrira une analyse de Laudato Si’ et de son impact sur la voie du changement transformationnel ainsi qu’une critique constructive de l’encyclique. En partant des mouvements sociaux au Honduras, au Nigeria et au Canada, qui contestent les sociétés transnationales, et des communautés qui mettent en pratique le « buen vivir », cet événement donnera des pistes de transition.

Cette table ronde fait partie intégrante de la programmation du Forum social mondial et du Forum mondial Théologie et Libération. Parmi les intervenants, il y aura des théologiens, des membres du clergé ainsi que des laïcs, qui appliquent Laudato Si’ en vivant avec des communautés, en luttant contre l’injustice écologique et en mettant de l’avant pour les appliquer diverses solutions concrètes.

Animée par Josianne Gauthier, directrice du Programme au Canada de Développement et Paix, la table ronde réunira le père John Patrick Ngoyi (Commission Justice et Paix, Ijebu Ode – Nigeria), le père Ismael Moreno (Fondation ERIC/ Radio Progreso – Honduras), Shalmali Guttal (Focus on the Global South – Thaïlande) et Jennifer Henry (KAIROS – Canada). La date, l’heure et l’endroit seront confirmés sous peu.

Caring for our common home requires a radical transformation

« Tout est lié. Il faut donc une préoccupation pour l’environnement unie à un amour sincère envers les êtres humains, et à un engagement constant pour les problèmes de la société. » 

Le pape François, Laudato Si’ (91).  

Pour en savoir plus, visitez :

  • Développement et Paix au Forum social mondial 2016
  • La nouvelle encyclique sur l'environnement : ressources, vidéo et les dernières nouvelles